Dernières nouvelles

Une rallonge pour les protéines végétales

Une enveloppe complémentaire de 35 M€ est ouverte pour aider à l’achat d’agroéquipements.

« Une enveloppe, plafonnée à 35 millions d’euros, est affectée à l’achat, par les exploitants agricoles, d’agroéquipements permettant le développement de la production de protéines végétales, afin de favoriser la résilience des exploitations agricoles vis-à-vis des aléas climatiques par l’entretien des prairies », dispose une décision 2021-82 de FranceAgriMer en date du 17 novembre 2021.

Pour la distribution de cette enveloppe complémentaire, sont prises en compte les demandes d’aide déposées au titre de la décision 2020-75 du 15 décembre 2020, pour une liste limitative d’agroéquipements précisée dans la nouvelle décision. Par exemple : andaineur, aplatisseur, enrubanneuse, ensileuse, faucheuse, presse, séchoir mobile ou en grange, petite unité de déshydratation de luzerne, etc.

Les conditions d’octroi et de paiement de l’aide ne changent pas : le taux d’aide est fixé à 40 % du coût HT du matériel (50 % pour les JA et les Cuma) dans la limite de 40 000 € HT (150 000 € HT pour les Cuma), comme c’était le cas pour la première enveloppe de 20 M€.

BC

A consulter : 38 M€ pour un 3e programme d’aide à l’investissement contre les aléas climatiques (FranceAgriMer, 17 nov. 2021)

A télécharger : Les grandes cultures bio dans l’UE (Agence bio, octobre 2021)

Lisez également

Lutter contre les effets du stress thermique

Altilis Nutrition Animale, spécialiste des matières premières, propose des solutions contribuant à éviter les impacts négatifs du stress thermique.