Dernières nouvelles

Tassement des tonnages d’aliments

La France a produit 19,25 millions de tonnes (Mt) d’aliments pour animaux en 2020 (-1%), dont 3,77 Mt d’aliments bovins (-0,8%). La vache laitière fait de la résistance.

En dépit d’un net rebond en décembre (+5,1%, dont +7,1% en bovins), les fabrications d’aliment ont marqué le pas l’an passé, et ce dans toutes les principales espèces : volaille (8,2 Mt, -1,1%), porc (4,8 Mt, -0,2%), bovin (3,77 Mt, -0,8%). Les aliments vache laitière se maintiennent (+0,2% à 2,67 Mt) alors que ceux destinés aux autres bovins (allaitants) se replient (-3,1% à 1,13 Mt). Le mash cède également du terrain (-4,3% à 0,83 Mt), de même que les aliments d’allaitement (-6,7% à 0,3 Mt).

La lettre mensuelle de conjoncture Snia-LCA diffusée le 18 février 2021 revient également sur la flambée des prix des matières premières destinées à l’alimentation animale constatée entre juillet 2020 et janvier 2021 : +27% pour le blé, +31% pour l’orge, +15% pour le maïs, +44% pour le tourteau de soja.

BC

 

 

Lisez également

La demande d’aide caprine à remplir sur Telepac avant le 31 janvier

La date limite de dépôt des demandes d'aides caprine, ovines et aux petites ruminants est fixée au 31 janvier 2023. Depuis le 1er janvier 2023, le site Telepac est ouvert pour la télédéclaration des demandes d'aides animales.