Dernières nouvelles

Un « bon début de campagne » pour l’herbe

Au 20 avril 2019, la production cumulée des prairies permanentes est excédentaire (+53%) par rapport à la pousse de référence (1982-2009) à la même période. Cette pousse atteint ainsi plus de 29% de la pousse annuelle de référence, contre 20% à la même date en moyenne sur cette période.

« Les régions septentrionales, notamment Grand-Est et Hauts-de-France, sont les mieux loties, avec respectivement un indicateur à 179 et à 169 », indique le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste mise en ligne le 30 avril. « Près de 43% de la pousse annuelle de référence est déjà atteinte dans les Pays de la Loire (contre 30% à la même période de référence). »

« L’excédent de production concerne 88% des régions fourragères. Ce début de campagne est particulièrement favorable dans 47% des régions fourragères du territoire pour lesquelles l’indicateur ISOP (1) est supérieur à 150. L’intégralité des régions fourragères de la région Grand-Est sont dans cette situation. A l’opposé, l’Occitanie, globalement excédentaire avec un indice ISOP supérieur à 110, présente localement des situations contrastées. Certaines régions fourragères des Pyrénées-Orientales, de l’Hérault et du Gard sont déficitaires tandis que d’autres sont normales ou excédentaires. Les régions fourragères d’altitude dans le Puy-de-Dôme sont également déficitaires. »

Les sols plus secs que la normale

« Ce bon début de campagne s’explique par des températures, plus douces que la normale, favorables à l’avancement de la pousse. Si des températures élevées se maintenaient, la production du mois prochain pourrait en pâtir vu le faible niveau du cumul des précipitations. »

De fait, l’indice d’humidité des sols au 1er mai 2019 « reste inférieur à la normale sur la quasi totalité du territoire. Seuls les départements de la Charente-Maritime, des Landes, de l’Ardèche et des Alpes-Maritimes sont excédentaires », souligne le ministère de l’agriculture dans son bulletin climatique de mai 2019.

BC

(1) Informations et Suivi Objectif des Prairies

A télécharger : le bulletin climatique de mai 2019 (ministère de l’agriculture, 10 mai 2019)

A consulter : Les plantes fourragères pour les prairies (Gnis)

Lisez également

La demande d’aide caprine à remplir sur Telepac avant le 31 janvier

La date limite de dépôt des demandes d'aides caprine, ovines et aux petites ruminants est fixée au 31 janvier 2023. Depuis le 1er janvier 2023, le site Telepac est ouvert pour la télédéclaration des demandes d'aides animales.