Dernières nouvelles

Leclerc signe à 370-385 € les 1 000 l

L’enseigne annonce avoir conclu un accord triennal avec Lactalis, Orlait et la LSDH pour un volume de lait « encore jamais atteint par la grande distribution française ».

Les magasins Leclerc et leur filiale en charge des marques distributeurs (Scamark) ont annoncé, le 9 juin, un « contrat de partenariat avec trois acteurs majeurs de la filière laitière et leurs producteurs : Orlait et les coopératives Sodiaal, Lact’union et Terra Lacta ; Lactalis et les organisations de producteurs de l’Unell, l’OPLGO, l’OPLB et les coopératives partenaires Ucanel et Unicoolait ; la Laiterie Saint-Denis-de-l’Hôtel et les éleveurs de l’APLBC. »

« Cet accord unique et historique vise à assurer une meilleure rémunération sur 100% des volumes de lait de consommation conventionnels UHT des marques propres d’E. Leclerc, avec une augmentation de 5 €/1000 l. Cet accord concerne plus de 200 millions de litres annuels répartis sur plus de 25 000 producteurs. L’application de ces contrats de partenariat et la rémunération producteur afférente entreront en vigueur dès le 14 juin 2021. »

« Ce contrat de 3 ans minimum (…) porte le prix payé aux producteurs à 370 €/1000 l (en 38/32) et 385 €/1000 l toutes primes incluses. Il impacte l’ensemble des volumes de lait de consommation des marques de distributeur E. Leclerc (Délisse de Marque Repère et Eco +) » et « bénéficiera d’un suivi a minima annuel de l’évolution des coûts de production en présence des 3 parties. »

BC

Lisez également

La demande d’aide caprine à remplir sur Telepac avant le 31 janvier

La date limite de dépôt des demandes d'aides caprine, ovines et aux petites ruminants est fixée au 31 janvier 2023. Depuis le 1er janvier 2023, le site Telepac est ouvert pour la télédéclaration des demandes d'aides animales.