Dernières nouvelles

Un prêt sans garantie pour la méthanisation

Un prêt sans garantie (PSG) de 100 000 à 500 000 € est annoncé par le ministère de l’agriculture.

« Afin d’accélérer le rythme d’installation des méthaniseurs agricoles, le ministère de l’agriculture a doté un fonds de garantie publique permettant à Bpifrance (1) de distribuer un Prêt Sans Garantie, destiné aux exploitants agricoles, qui, seuls ou en groupe, investissent dans une installation de méthanisation agricole », a annoncé le ministère de l’agriculture dans un communiqué du 19 avril.

« D’un montant compris entre 100 000 € et 500 000 €, ce prêt vise à faciliter le bouclage des tours de table financiers en prenant notamment en charge les études et une part du solde des investissements et besoins en fonds de roulement nécessaires au démarrage du projet, sans prise de garantie sur l’entreprise, ni caution personnelle du dirigeant. Il sera proposé sur une durée de 12 ans maximum, avec un différé d’amortissement en capital jusqu’à 2 ans. » Le taux d’intérêt est fixé à 3 % par an, nous a précisé Francis Claudepierre, président de l’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF), qui se dit « convaincu que va aider beaucoup de projets. Quand l’Etat s’implique directement dans le financement, cela redonne de la confiance aux porteurs de projets. » Lesquels sont invités à se rapprocher des Directions régionales de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) et du réseau de Bpifrance en régions.

« La création du Prêt Méthanisation Agricole s’inscrit dans le volet agricole du Grand Plan d’Investissement. Il a pour ambition d’accompagner la réalisation de 400 nouveaux projets dans les 5 prochaines années, pour un montant total de financement d’environ 100 millions d’euros. » Le plan Energie Méthanisation Autonomie Azote (Emaa), arrêté à la fin 2012 par les ministres de l’agriculture et de l’écologie, Stéphane Le Foll et Delphine Batho, avait fixé un objectif de « 1 000 méthaniseurs à la ferme à l’horizon 2020 ».

BC

(1) BPI : Banque publique d’investissement

 

Lisez également

La demande d’aide caprine à remplir sur Telepac avant le 31 janvier

La date limite de dépôt des demandes d'aides caprine, ovines et aux petites ruminants est fixée au 31 janvier 2023. Depuis le 1er janvier 2023, le site Telepac est ouvert pour la télédéclaration des demandes d'aides animales.