Dernières nouvelles

7 ans de plus pour la cyperméthrine

L’horizon se dégage pour la molécule anti-taupin.

Le règlement européen 2049, publié le 25 novembre 2021 au Journal officiel de l’UE, renouvelle l’approbation de la substance active « cyperméthrine » du 1er février 2022 au 31 janvier 2029. Cette autorisation, limitée aux seuls « utilisateurs professionnels », est assortie d’un certain nombre de précautions d’usage précisées dans le règlement.

Une « bonne nouvelle » (AGPM)

« Cette décision est un véritable soulagement car le taupin est le plus redoutable ravageur du maïs pour lequel la cyperméthrine est aujourd’hui la dernière solution suffisamment efficace », réagit Daniel Peyraube, président de l’AGPM, dans un communiqué du 30 novembre.

Les larves du taupin attaquent les semences, les racines et les jeunes plantes de maïs. « Qu’elles soient précoces ou tardives, ces attaques sont toujours très préjudiciables à la culture et il n’existe pas de solution curative », estime l’AGPM.

La Commission européenne avait prolongé d’un an (jusqu’au 31 octobre 2022) la période d’approbation de la cyperméthrine afin de finaliser la procédure de ré-approbation, rappelle l’AGPM.

BC

Lisez également

Lutter contre les effets du stress thermique

Altilis Nutrition Animale, spécialiste des matières premières, propose des solutions contribuant à éviter les impacts négatifs du stress thermique.