Dernières nouvelles

La FCO refait parler d’elle

19 foyers de FCO de sérotype 8 ont été rapportés depuis le 1er juin 2020 dans le Sud-Ouest.

« Une recrudescence de formes cliniques de fièvre catarrhale ovine (FCO) est observée dans les départements de l’extrême sud-ouest de la France continentale », énonce le Bulletin hebdomadaire de veille sanitaire internationale du 25 août 2020, relayant des informations de la Commission européenne. « Deux foyers de sérotype 8 ont été confirmés le 20/08/2020 dans les Landes chez une vache gestante, et le 17/08/2020 dans les Hautes-Pyrénées chez une brebis gestante. Dans les deux foyers, les animaux présentaient des signes cliniques. »

« Dans les Landes, la vache ayant avorté présentait également de l’abattement, une anorexie, de l’hyperthermie, une congestion des muqueuses nasales et buccales associée à du jetage et du ptyalisme . Le diagnostic de la FCO a été demandé en parallèle de la surveillance de la brucellose. Le BTV8 a été identifié par PCR .

Dans les Hautes-Pyrénées, des symptômes évocateurs de FCO sont apparus le 02/08/2020 sur une brebis gestante : abattement, anorexie, hypothermie, congestion des muqueuses nasales et buccales. Le BTV8 a été identifié par PCR. La brebis est morte le 07/08/2020. »

« Un troisième foyer a été notifié le 18/09/2020 dans les Hautes-Pyrénées sur quatre ovins d’une exploitation de 150 ovins », indique le Bulletin de veille sanitaire du 22 septembre 2020. « Quatre foyers ont été notifiés entre le 7 et le 18/09/2020 dans les Pyrénées-Atlantiques dans deux exploitations bovines et deux exploitations ovines. Trois foyers ont été notifiés en Ariège sur cette même période sur des ovins (…) Ceci porte à dix le nombre de foyers de FCO sérotype 8 déclarés depuis le 01/06/2020 ».

Le Bulletin de veille sanitaire du 6 octobre 2020 recense 9 autres foyers, ce qui « porte à dix-neuf le nombre de foyers (avec signes cliniques) de FCO sérotype 8 déclarés depuis le 01/06/2020 ». Cinq départements du sud-ouest du pays sont atteints : l’Ariège, la Haute-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

IBR : Loiret et Vosges « en situation favorable »

Deux départements, le Loiret et les Vosges, s’ajoutent à la liste des départements « à situation épidémiologiquement favorable » du point de vue de l’IBR (rhinotrachéite infectieuse bovine), annonce le ministère de l’agriculture dans une instruction technique du 13 août 2020.

BC

Lisez également

14 % du lait de chèvre est valorisé via une AOP

En 2022, les volumes commercialisés en produits laitiers AOP(1) ont atteint 253 134 tonnes. Ils enregistrent une légère baisse par rapport à 2021 (- 2 %). Le chiffre d’affaires correspondant est estimé à 2,5 milliards d’euros. Au total, 14 277 producteurs laitiers sont engagés dans une ou plusieurs démarches AOP.