« Les Laitiers Responsables » prennent du galon

Lancée en avril 2018 sur le lait de consommation Candia, Les Laitiers Responsables devient une « marque transverse » du groupe Sodiaal qui sera étendue, en 2019, au beurre, à la crème ou au fromage. L’éleveur percevra 0,40 €/l.  

L’objectif de la démarche est de « mieux rémunérer les 20 000 éleveurs de la coopérative, engagés ou non dans Les Laitiers Responsables, tout en stimulant la filière laitière sur les critères d’élevage et de production », précise Sodiaal dans un communiqué du 18 février. Son ambition : « atteindre un segment d’une taille aussi importante que le bio d’ici 2020 (autour de 200 millions de litres par an) ».

« En termes de rémunération pour les éleveurs, sur un litre de lait Les Laitiers Responsables vendu, 40 centimes garantis reviennent aux éleveurs de la coopérative Sodiaal. La somme de cette rémunération est partagée à l’ensemble des coopérateurs, engagés ou non engagés dans la démarche Les Laitiers Responsables. A titre de comparaison, un litre de lait conventionnel est sujet à des fluctuations de prix et la rémunération qu’il engendre se situe plutôt entre 32 et 34 centimes », note Sodiaal.

Intermédiaire entre le conventionnel et le bio

Pour Sodiaal, le lait de consommation Les Laitiers Responsables se situe « entre le lait conventionnel et le lait bio ». Ce qui lui vaut une nouvelle identité visuelle, « avec des codes couleur plus militants, jaune et noir, qui sortent des codes habituels au rayon lait ».

Le cahier des charges correspondant s’appuie sur 4 critères d’engagements : une alimentation sans OGM (<0,9%) garanti par un approvisionnement auprès de fournisseurs certifiés STNO (1) ; 150 jours de pâturage en moyenne ; bien-être animal (formation à la méthode Signes de Vaches – Cow Signals), une meilleure rémunération des éleveurs.

BC

(1) STNO : Socle technique nourri sans OGM

A lire également : Sodiaal lance un nouveau standard de qualité du lait (27 avril 2018)

Lisez également

Au sommaire d’Élevages Caprins Magazine

Au sommaire d'Élevage caprins magazine, un retour sur la polémique d'octobre avec un élevage caprins pour la première fois la cible de l'association L214.