Dernières nouvelles

Un lait de chèvre au goût de lait de vache

Un éleveur caprin néo-zélandais crée sa propre marque de lait de chèvre au goût de lait standard.

Mark Bolton élève 5 700 chèvres. Il vient de lancer sa propre marque de lait en bouteille, qu’il distribue dans plus de 45 supermarchés de l’agglomération d’Auckland. Les Néo-Zélandais boivent 400 millions de litres de lait par an. Toutefois, en raison des grandes pressions environnementales exercées par l’industrie laitière bovine, les consommateurs recherchent désespérément des laits alternatifs. Au cours des six dernières années, cet éleveur innovant n’a eu de cesse de développer un lait de chèvre, au goût des consommateurs. Grâce à de nombreux essais et dégustations, il a réussi à développer un lait dans lequel toute trace de « saveur de lait chèvre » a été éliminée. Le lait caprin produit sur ses deux élevages dispose désormais du même goût que le lait standard auquel les Néo-Zélandais sont habitués. 

Lisez également

Cap sur l’énergie fermière

Jéröme Clochard, éleveur caprin et Aurélien Bérardengo, éleveur bovin et ovin, se sont associés dans un projet de méthanisation agricole. Leur unité va transformer 11 000 tonnes de fumiers caprins et bovins, de déchets verts et de Cive(1). Le biogaz produit est injecté dans le réseau. L’unité est opérationnelle.