Dernières nouvelles

L’élevage caprin a mauvaise presse aux Pays-Bas

L’accroissement de l’activité de l’élevage caprin actuellement à l’arrêt aux Pays-Bas.

Quasiment toutes les provinces empêchent la création ou l’extension d’élevages caprins. Seule la Frise, dans le nord du Pays, n’a pas gelé les permis de construire. L’épidémie de Fièvre Q des années 2000 et les enjeux environnementaux expliquent en partie ces blocages. L’élevage caprin a mauvaise presse auprès du grand public et des responsables politiques néerlandais. La filière caprine en a conscience et travaille pour améliorer son image auprès des citoyens et des élus.

Lisez également

Cap sur l’énergie fermière

Jéröme Clochard, éleveur caprin et Aurélien Bérardengo, éleveur bovin et ovin, se sont associés dans un projet de méthanisation agricole. Leur unité va transformer 11 000 tonnes de fumiers caprins et bovins, de déchets verts et de Cive(1). Le biogaz produit est injecté dans le réseau. L’unité est opérationnelle.