Dernières nouvelles

Pac 2023 : les aides pour la filière caprine

Les paramètres de l’aide caprine (plus de 25 chèvres, plafond de 400 chèvres éligibles) sont maintenus, avec un budget de 12,7 millions d’euros (M€) en 2023. La nouveauté, pour la filière caprine, tient davantage à la création d’aides couplées aux protéines végétales d’un montant de 104 €/ha pour les légumineuses à graines ou les légumineuses fourragères déshydratées et de 149 €/ha pour les légumineuses fourragères (voir encadré), assorties d’un budget porté de 155 M€ en 2023 à 236 M€ en 2027.

Grâce à la poursuite de la convergence des aides, favorable aux zones intermédiaires, et aux nouvelles aides aux protéines végétales, les versements du premier pilier de la Pac pourraient augmenter de 4 % en 2023 puis de 7 % en 2027 dans la filière caprine, évalue Hélène Fuchey (Idele), en posant comme hypothèse que l’ensemble des élevages accéderont au nouvel éco-régime grâce à leurs pratiques culturales.

BC

Lisez également

Au sommaire d’Elevages Caprins

Au sommaire de ce nouveau numéro d'Élevages Caprins, une longue enquête consacrée à la dynamique d’emploi et de travail dans le secteur des petits ruminants, en particulier chez les fromagers fermiers.