« Le système laitier français a oublié d’évoluer »

Président de l’OPLGO, Jean-Michel Yvard appelle les transformateurs à « apprendre à travailler avec les OP ».

Éleveur en Mayenne, Jean-Michel Yvard préside l’Organisation des producteurs Lactalis Grand Ouest (OPLGO). Dans un entretien exclusif à paraître début septembre dans Grands Troupeaux magazine, il appelle les transformateurs à « apprendre à travailler avec les OP » et l’interprofession (Cniel) à faire plus de place aux producteurs.

Il met également en garde contre une adoption « précipitée » de la loi Agriculture et alimentation qui pourrait conduire, au final, à ce que rien ne change : « L’État nous demande de nous organiser : nous craignons seulement que, dans la précipitation, tout nous oblige à reconduire le système actuel. Tout comme cela s’est passé avec la contractualisation et la mise en place des OP. »

Lisez également

« Réduire les antibiotiques grâce à un microbote sain »

Les résultats du sondage publiés en pages 28-31 montrent que les éleveurs sont sensibles à la santé intestinale de leurs vaches/veaux pour réduire l’usage des antibiotiques. Ils apparaissent également demandeurs d’informations pour mieux comprendre ces thématiques. Le Dr Bernard Schmitt, médecin et co-président de Bleu-Blanc-Cœur leur apporte quelques éclairages.