Dernières nouvelles

Le cancer des sinus, une pathologie à ne pas négligler

L’institut de l’élevage, Idele, a organisé une conférence sur l’ENTV (virus de la tumeur nasale enzootique), un rétrovirus à l’origine de tumeurs nasales chez les petits ruminants.

Les rétrovirus sont une famille de virus enveloppés dont le génome est constitué d’ARN. Ils sont responsables chez l’homme et l’animal de maladies inflammatoires et/ou dégénératives, de syndromes d’immunodéficience (comme le virus HIV responsable du SIDA) et de cancers. 

Les tumeurs nasales viro-induites chez la chèvre et le mouton se caractérisent par des déformations de la face, par des sécrétions abondantes produites par les cellules épithéliales nasales tumorales. Elles se traduisent par des difficultés respiratoires et un amaigrissement. L’évolution, rapide après l’apparition des premiers signes cliniques, aboutit à la mort de l’animal en quelques semaines. Le virus se transmet par voie respiratoire et contact entre animaux, notamment via les sécrétions nasales, chargées en particules infectieuses. La présence de virus dans le lait suggère également une transmission par ingestion. La maladie peut se manifester sous forme de cas isolés ou de foyers présentant une augmentation rapide du nombre de cas de cancers, ce qui peut conduire à l’élimination complète du troupeau. Des tests effectués sur des écouvillons nasopharyngés prélevés sur des animaux dans des abattoirs ont confirmé la  circulation du virus en France (5 % des animaux sont infectés). Faute de vaccin, l’isolement et/ou l’élimination des animaux symptomatiques sont des mesures indispensables pour éviter la propagation de l’infection au sein d’un troupeau..

Lisez également

La demande d’aide caprine à remplir sur Telepac avant le 31 janvier

La date limite de dépôt des demandes d'aides caprine, ovines et aux petites ruminants est fixée au 31 janvier 2023. Depuis le 1er janvier 2023, le site Telepac est ouvert pour la télédéclaration des demandes d'aides animales.