Dernières nouvelles

Dérogations pour 8 AOP

L’affouragement des vaches dont le lait est destiné à la fabrication de Fourme d’Ambert, de Laguiole, d’Epoisses ou de Bleu d’Auvergne bénéficie d’assouplissements liés à la sécheresse 2019. Le Taureau de Camargue aussi.

« En raison d’un épisode de sécheresse » (et « de grêle » dans le cas du Laguiole), les cahiers des charges relatifs aux appellations d’origine protégée (AOP) Fourme d’Ambert, Laguiole et Epoisses sont « modifiées temporairement », disposent trois arrêtés du ministère de l’agriculture publiés au Journal officiel du 3 novembre. Un quatrième arrêté, publié le 6 novembre, concerne le Bleu d’Auvergne.

Trois autres fromages AOP d’Auvergne, La Fourme de Montbrison, le Saint-Nectaire et le Salers, bénéficiaient déjà de tels assouplissements liés à la sécheresse de 2019.

Le Taureau de Camargue, lui, peut bénéficier, jusqu’au 30 avril 2020, d’un complément alimentaire : du foin ou des céréales non OGM originaires, pour un minimum de 50%, de l’aire géographique (arrêté du 21 novembre 2019).

BC

Lisez également

14 % du lait de chèvre est valorisé via une AOP

En 2022, les volumes commercialisés en produits laitiers AOP(1) ont atteint 253 134 tonnes. Ils enregistrent une légère baisse par rapport à 2021 (- 2 %). Le chiffre d’affaires correspondant est estimé à 2,5 milliards d’euros. Au total, 14 277 producteurs laitiers sont engagés dans une ou plusieurs démarches AOP.