Dernières nouvelles

Une très petite moisson

La production de blé tendre n’atteint pas les 30 Mt. Celle de maïs reste « incertaine ».

« Selon les estimations au 1er août 2020, la production française de blé tendre atteindrait 29,7 millions de tonnes (Mt), pour un rendement moyen de 68,3 q/ha. Elle baisserait sur un an de 24,9%, et de 15,9% par rapport à la moyenne 2015-2019, souligne le ministère de l’agriculture dans une publication Agreste diffusée le 5 août. La production d’orge et d’escourgeon, estimée à 11,3 Mt, régresserait de 17,8% sur un an malgré une hausse de la sole, les rendements diminuant de 13,3 q/ha en un an pour s’établir à 57,4 q/ha.

« L’évaluation de la production de maïs est incertaine à cette date », souligne le ministère qui envisage néanmoins un rendement en hausse de 2,5 q/ha sur un an attendu à 88,7 q/ha. Dans un contexte de hausse des surfaces (+7,7%), la production de maïs pourrait atteindre 14,4 Mt (+10,8%). La production de maïs-fourrage serait en hausse de 6% sur un an, à 17,26 Mt.

La récolte de colza diminuerait de 4,8% à 3,33 Mt. Le tournesol devrait voir sa production augmenter de 37,4% grâce à une forte progression des surfaces. Les rendements en soja s’inscrivent en légère hausse (27,2 q/ha). Les protéagineux afficheraient une légère baisse de leur production (-0,6% sur un an), la progression des surfaces ne compensant pas la baisse des rendements, en féverole, en pois comme en lupin.

BC

A télécharger : La qualité des blés tendres récoltés en 2020 (Arvalis, FranceAgriMer, sept. 2020)

Lisez également

Lutter contre les effets du stress thermique

Altilis Nutrition Animale, spécialiste des matières premières, propose des solutions contribuant à éviter les impacts négatifs du stress thermique.